© epicier.ch
http://www.epicier.ch

 

Piments, les vertus

 

La majorité des vertus du piment sont dues à la capsaïcine, cette molécule provoque une sensation de douleur / piquant. Ainsi, l'organisme libère des endorphines (molécules proches de la morphine), ce qui déclenche une sensation de bien-être et explique le développement d'une dépendance et accoutumance aux piments.

 

La capsaïcine est à l'origine de la majorité des propriétés des piments : Décongestionnant, expectorant, échauffant, et calmant. Diminue les risques cardiaques, toniques. Consommé frais, il favorise la digestion des féculents, stimulant, apéritif, stomatique, rubéfiant (fait rougir la peau)

 

Le piment permet aussi quand il est exsudé par l'effet de la transpiration d'éloigner les insectes et tout spécialement les moustiques. Bien qu'il faille quand même en consommer très régulièrement pour que son efficacité se révèle, une consommation à chaque repas a un effet induit non négligeable.

 

L'accoutumance venant avec une consommation régulière il est perçu par ailleurs comme de moins en moins "brûlant", le piment est alors beaucoup plus facilement supporté et l'individu en absorbe alors, de ce fait, des quantités supérieures.

 

ATTENTION : Il est strictement faux d'affirmer encore - et toujours - que le piment "provoque" des brûlures d'estomac. Confère H.THIS (ed. Belin 1993), expérience scientifique à l'appui - comme à son habitude fidèle à sa pratique, il démontre que : le piment irrite les plaies existantes, mais ne les provoque pas...